samedi 4 août 2012

Mont St-Grégoire - Flux sacré


Les différents vortex des lieux sacrés sont reliés entre eux par des tubes magiques (30cm à 2m de diamètre). Ces structures énergétiques auraient été mises en place bien avant notre ère, remontant au temps de l’Atlantide en collaboration avec des civilisations Extra-terrestres.



Ces flux sacrés sont aussi reliés à des points fortement énergétiques de la Terre afin de d'alimenter ces flux sur le plan énergétique. Pour que ces flux soient opérationnels, cela demande une certaine connaissance pour les réactiver.

On peut citer le Mont st-grégoire qui est lié à ce flux sacré, il alimente ce flux par un courant tellurique. 

Ce site vibre très fort il est à 72 000 UB.  On ressent très fort cette énergie en bas de la montagne jusqu’à 230m de hauteur du mont (stable jusqu’à  72 000 UB) .

Mais quand on arrive au sommet l’énergie descend à 12 000 UB à cause d’une énorme antenne relais….C'est ce qu'on peut appeler un implant terrestre.


mercredi 1 août 2012

Le cratère du Pingualuit



Cratère Pingualuit

«À la latitude 61°N, au Québec, on remarque le cratère du Pingualuit, auparavant appelé cratère Nouveau-Québec ou Chubb (61° 10' N 74° 24' W). Situé dans la baie d'Hudson à l'extrémité nord de la péninsule d'Ungava, il a un diamètre de 3,2 kilomètres, ses rebords s’élèvent à plus de 160 mètres au-dessus de la surface de la toundra. C’est pourquoi on l’appelle Pingualuit qui signifie lieu où la terre se soulève en langue inuite. Des recherches conduites en 1950 aboutissent à la proposition qu'il est dû à l'impact d'un météore...»


Source : http://www.spirit-science.fr/doc_terre/grille2.html