mercredi 23 décembre 2015

Géobiologie sacrée - Étude géobiologique de l’oratoire Saint-Joseph


Dans le cas de nos études  géobiologiques avec l’École de la Terre , nous avons décidé d’étudier l’Oratoire St-Joseph, bien que  nous disais qu’il pas difficile d’accès car il était surveillé. Enfin de compte, le site s’est ouvert à nous où nous avons plus étudié des salles sans être dérangés pendant plusieurs dizaines de minutes. Ces résultats sont par rapport à nos ressentis personnels, certains méritent d’être reconfirmé, car nous ne pouvions toujours pas utiliser notre matériel de géobiologie et nous n’avons pas plus exploré l’extérieur à cause du vent froid.

La basilique



Le premier sentiment a été des picotements dans la main dès qu’on rentre dans la salle, on sent que l’énergie est élevée, un vortex est présent à l’entrée, on a un taux de 50 000 à 70 000 UB. Plus on se rapproche de la coupole et plus le taux est fort.  En s’asseyant  le plus proche de la coupole, on ressent des picotements montés dans les jambes, signe d’un courant tellurique, accompagné d’un mal-être lié au niveau du plexus, signe de mémoires négatives ou formes pensées négatives, laissées par les pèlerins amenant et déposant leurs souffrances pour une rédemption certaine (les premières églises faisaient les offices avec de l’encens, on retrouve encore cette tradition chez les Orthodoxes, cela n’était pas pour rien).  En allant s’assoir directement sous la voute, on sent une plus grande légèreté, cela vibre à 270 000 UB,  un ley line ou/et en lien avec un courant tellurique passe directement ici.

En passant le chœur de la basilique,  de chaque côté dans les couloirs, une cheminée de chaque bord se trouve, une positive et une négative.

La cheminée positive étant du côté de la relique de Frère St-André.  Est-ce des cheminées venues par elle-même afin de répondre à la loi de l’équilibre, ou elles ont été amenées volontairement (?) bien que le site ne démontre aucune connaissance particulière de l’architecture sacrée.

Cheminée positive dans le couloir à côté de la relique du frère St-André

Reliquaire du frère André

Nous avons visité ensuite la salle où se trouve le cœur du frère St-André,  pas besoin d’instruments pour ressentir cette vibration, sensation de chaleur de picotements dans les mains, après mesure, on trouve une vibration thérapeutique de 720 000 UB.   Le cœur chapelle et support de la fusion de notre petit soi et soi supérieur, le frère André était surement un être hors du commun…




Petite chapelle du frère St-André




On retrouve le courant tellurique et le ley line dans la petite église du frère André où des miracles ont eu lieu. L’énergie est de 450 000 UB.  On retrouve cette configuration à Lourdes où un courant tellurique touche une source d’eau reconnue mondialement pour ces guérisons. Ce courant tellurique s’oriente vers l’ancienne église Notre-Dame de Montréal et vers le mont St-Bruno..

Petite chapelle du frère St-André

Cartographie


2 commentaires:

  1. A revisiter sous un autre angle !
    Merci pour tes partages !

    RépondreSupprimer
  2. J'arrive de l'oratoire, c'est bien sans plus; j'ai pris tout mon temps, je me suis arrêtée de longs moments en restant ouverte aux vibrations. Je me suis sentie heureuse d'y avoir été pour vérifier les dires mais je crois bien que mon énergie semble plus grande que celle des lieux.

    RépondreSupprimer